La vérité sur la viande rouge déclenche une tempête scientifique. | 13 août 2020
Annonce:

Il faut se décider une bonne fois pour toutes ! Faut-il ou non moins manger de viande rouge?

La consommation de viande rouge a fait l’objet de plusieurs débats pour diverses raisons. Les experts de la santé incitent depuis toujours les gens à en réduire la consommation. Cependant, les choses sont devenues encore plus complexes avec l’apparition d’un nouveau rapport émis par des chercheurs indépendants de sept pays différents et qui semble contredire les stéréotypes à propos du sujet.

La publication de ces nouvelles recommandations a déclenché une tempête scientifique.

Nouvelles directives

Après avoir réexaminé les études scientifiques précédentes qui établissent un lien entre l’alimentation et plusieurs maladies telles que le cancer, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires, le rapport a conclu que les gens n’ont aucune raison de réduire la viande rouge.

L’avis a été formulé par un panel de quatorze chercheurs indépendants, originaires de sept pays. Ils sont arrivés à cette conclusion après avoir déterminé que les preuves qui reliaient la viande rouge à ces maladies étaient incertaines, faibles et insuffisantes.

Ainsi, ils « conseillent » les adultes de continuer leur consommation actuelle de viande rouge sans crainte…

Réaction scientifique négative

En raison des nouvelles consignes controversées, l’équipe a reçu une volée de critiques de la part d’autres membres de la communauté scientifique et médicale. Que ce soit dans le milieu des experts en nutrition ou en épidémiologie.

Nombreux sont les pays qui recommandent fortement…

Annonce:
Annonce:
Le Premier ministre australien estime que la vaccination contre le coronavirus devrait être obligatoire | 21 août 2020
  L’Australie a lancé un débat sur la nécessité de rendre obligatoire le vaccin contre le coronavirus, sauf pour les personnes dispensées pour une raison médicale.     « Il y a toujours des exemptions à la vaccination, pour des raisons médicales, mais cela devrait être la seule », a déclaré Scott Morrison à la radio 3AW de Melbourne. Mardi dernier, le Premier ministre, a annoncé publiquement que l’Australie obtiendrait le vaccin que le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca est en train de développer avec l’université d’Oxford au Royaume-Uni, l’un des cinq vaccins en phase 3 dans le monde. Selon le ...
En savoir plus..
Fermer