Comment faire pousser un ananas sans graines, à partir d’un autre ananas | 22 mai 2015
Annonce:

a
Après avoir acheté un ananas, en général, on retire la peau et les feuilles, puis on le mange. Quelle erreur ! En effet, au lieu de le jeter à la poubelle, vous pouvez garder le bout de l’ananas (celui avec les feuilles) pour obtenir… une nouvelle plante, qui vous donnera plus tard de nouveaux ananas !

Le plus important, c’est que votre ananas ne soit pas trop mûr ou trop jaune, car il y a de fortes chances pour que ça ne fonctionne pas, si c’est le cas.

L’idéal est de le faire avec un ananas pas trop mûr, dont les feuilles sont bien en forme, bien vertes et pas trop sèches. Au pire, si vous aimez les ananas sucrés et bien mûrs, rien ne vous empêche de couper la queue puis de garder le fruit au frigo avec un papier film pour qu’il finisse tranquillement de mûrir !
o
Il suffit de prendre votre ananas, de couper le haut du fruit et de mettre la queue de l’ananas dans l’eau, puis de l’exposer à la lumière (près d’une fenêtre, par exemple). Au fur et à mesure que les jours passent, vous verrez que les feuilles se mettent à sécher, et c’est normal : si vous regardez bien, de nouvelles petites feuilles apparaissent au centre et les remplacent petit à petit. Votre ananas n’est pas mort !

Après environ 1 mois, vous verrez qu’il commence à y avoir des petites racines. Vous pouvez alors planter votre pied d’ananas dans un pot ! Prenez soin de retirer les feuilles qui sont complètement mortes avant, et qui devraient se détacher très facilement : elles ne serviront plus à rien, et pourraient même faire pourrir votre plante !

Ensuite, il n’y a plus qu’à s’armer de patience. À mesure que l’ananas grandit, vous pourrez le replanter dans un pot plus grand. Non seulement c’est très décoratif, mais vous pourrez vous régaler avec des ananas bien frais !

SUIVANT
Annonce:
Annonce:
7 choses très précieuses qu’un enfant de parents divorcés peut expérimenter | 21 août 2020
Nous sommes nombreux à penser que le divorce ne peut apporter que chaos et douleur dans la vie d’un enfant. Mais ceci n’est pas tout à fait vrai. En effet, les gens ont tendance à parler plus souvent des effets négatifs du divorce. Mais comprendre et accepter le côté positif d’une rupture aidera la famille à traverser les turbulences et à s’adapter, ce qui permettra aux enfants de tirer profit de l’ensemble de la situation. Ils ne se sentiront pas obligés de faire face aux problèmes que traversent leurs parents. Lorsque les enfants se sentent libérés d’un environnement assez stressant ...
En savoir plus..
Fermer