Un éleveur de vaches va chez son banquier pour obtenir un prêt (Page 1 ) | 6 septembre 2016
Annonce:

image AQWUn éleveur de vaches va chez son banquier pour obtenir un prêt afin d’acheter un taureau. Quelques jours plus tard, le banquier rencontre l’éleveur dans la rue et lui demande :
– Alors, comment va notre taureau ?
L’éleveur répond :
– Ben, pas terrible ! Je l’ai mis dans le pré avec toutes les génisses à saillir, et il n’a rien voulu leur faire.
Le banquier lui répond :
– Vous feriez mieux d’appeler le vétérinaire.
Encore quelques jours plus tard, le banquier rencontre l’éleveur à nouveau :
– Et comment va notre taureau maintenant ?
L’éleveur répond :
– Impeccable. Il a sailli toutes mes génisses, ensuite il est passé au dessus de la barrière, et maintenant il s’occupe des vaches du voisin.
Le banquier :
– Hé hé ! Et qu’est-ce que le vétérinaire lui a donné ?
L’éleveur répond :
– Il lui a donné des comprimés.
Le banquier :
– Quelle sorte de comprimés ?
L’éleveur répond:
– Je ne sais pas, mais ils ont le goût de la fraise.

SUIVANT
Annonce:
Annonce:
L’obésité est un phénomène beaucoup plus complexe que ce l’on croit tous, selon ce rapport révélateur ! | 13 août 2020
À l’échelle mondiale, plus de 1,9 milliard d’adultes sont en surpoids, dont 650 millions sont touchés par l’obésité,  soit environ 13 % de la population, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Rien qu’en France, plus de 17% de la population adulte est obèse, ce qui représente plus de 8 millions de personnes. Si notre société tolère de plus en plus les personnes obèses, de nombreuses idées demeurent complètement fausses à propos de leur véritable situation. C’est pourquoi la British Psychological Society (BPS) s’est donnée pour mission de mieux faire comprendre aux gens la complexité du sujet et de mettre ...
En savoir plus..
Fermer