L’homme parfait et la femme parfaite se rencontrèrent (Page 1 ) | 8 juillet 2015
Annonce:

Il était une fois un homme parfait et une femme parfaite qui se rencontrèrent. Après s’être fait la cour, ils se marièrent.

Leur union était bien sûr parfaite. Une nuit de réveillon de Noël, ce couple parfait conduisait sa voiture parfaite le long d’une route déserte lorsqu’ils remarquèrent quelqu’un en détresse sur le bord de la route.

Étant parfaits, ils s’arrêtèrent pour donner leur aide. La personne en détresse était le Père Noël, avec sa hotte remplie de cadeaux. Ne voulant pas que des milliers d’enfants soient déçus une veille de Noël, le couple parfait pris le Père Noël et ses jouets à bord de la voiture parfaite et l’accompagnèrent pour la distribution des cadeaux.

Malheureusement, à cause du mauvais temps, le couple parfait et le Père Noël eurent un accident.
Seulement l’un d’entre eux survécu à cet accident.

Lequel ?
(Voir la solution ci-dessous.)

.
.

Continuez de descendre.

.
.
La femme parfaite a survécu !

En fait, c’est la seule personne de cette histoire qui existe vraiment : tout le monde sait bien que le Père Noël et l’homme parfait n’existent pas.

NB: Les femmes s’arrêtent de lire à partir d’ici, c’est la fin de la blague. 
Les hommes peuvent continuer.

.

.

Continuez de descendre (seulement les hommes j’ai dit !)
.
.
.

Donc, si le Père Noël n’existe pas, pas plus d’ailleurs que l’homme parfait,
la femme devait forcément conduire… ce qui explique l’accident.

.
.
D’autre part, si vous êtes une femme et que vous êtes en train de lire ceci,
nous sommes en train d’illustrer une autre vérité:

Les femmes n’écoutent jamais ce qu’on leur dit ! FIN !!

SUIVANT
Annonce:
Annonce:
Kim Jong-Un donne l’ordre à son peuple d’abandonner leurs chiens afin qu’ils soient mangés | 20 août 2020
Depuis Juillet dernier, les Nord-Coréens n’ont plus le droit de posséder un animal de compagnie, dont les chiens. Ils sont donc dans l’obligation d’abandonner immédiatement leurs compagnons, sinon ils seront confisqués de force et abattus par les forces de l’ordre. «  Les autorités ont identifié certains ménages avec des chiens domestiques et les forcent à les abandonner. Sinon, ils les confisquent de force pour les abattre. Certains animaux sont envoyés dans des zoos gérés par l’État ou vendus à des restaurants de viande de chien. Les gens ordinaires élèvent des porcs et du bétail sur leurs porches, mais les hauts ...
En savoir plus..
Fermer