L’histoire de ce couple est vraiment différente de ceux que vous avez déjà lu…

Publicité:

histoire à lire

C’est en 2009 que tout a commencé raconte « Chuyler » je vivais dans le sud de l’arkansas en prenant mon cellulaire pour me connecter à mon compte facebook, j’ai ouvert internet et puis je suis allé sur facebook point com on me refusa d’entrer mon identifiant et mot de passe, après plusieurs essais je me rendi compte que je n’étais pas connecté à mon compte, j’étais plutôt dans le compte d’une charmante jeune femme nommée « Celeste » qui habitait à Boulder dans le Colorado.

Nous ne sommes jamais rencontrés, nous n’habitions pas la même région, n’ayant aucun intérêt facebook, mais pour une raison que nous ne connaissions pas aucun de nous n’arrivait à sortir du compte de l’autre.

Chaque fois que je me connectais à partir de mon téléphone je tombais sur le compte de « Celeste ».

Après cette confusion et cette gène et cette panique de part et d’autre, j’ai réussi à me déconnecter.

Mais toute cette confusion nous conduira à une seule conclusion, que nous avions en commun beaucoup plus que nous le pensions.

Nous sommes devenus des amis proches en ligne et en juin 2013 nous nous somme rencontrés, puis l’automne suivant, « Celeste » quitta le Colorado pour venir vivre avec moi en Arkansas.

Ce n’est qu’en juin 2014 que nous nous fiançant et nous avons déménagés en Caroline du sud ou nous nous sommes mariés le 21 juin 2015.

J’ai trouvé ma meilleure amie, ma partenaire et le grand amour de ma vie grâce à un simple Bug sur facebook.

S’il existe des choses affreuses dans ce monde, il y a aussi de belle surprise comme celle qui m’est arrivé.

Voici une belle histoire d’amour dans ce monde chaotique!

Source: pour-nousleshommes


Publicité:

Ça se passe à Las Vegas. Un gars a dépensé tout l'argent qu'il avait en une seule nuit, tant et si bien qu'il n'a même plus la moindre pièce de monnaie pour utiliser les toilettes (les portes utilisent un monnayeur).
Le voilà obligé d'emprunter une pièce à un autre joueur pour pouvoir satisfaire son envie pressante.
Par bonheur, lorsqu'il descend aux toilettes, une des portes est restée ouverte et le gars en profite pour économiser son dollar.
Une fois de retour dans la salle.. [ Afficher la suite ]