Un éleveur de vaches va chez son banquier pour obtenir un prêt (Page 1 ) | 6 septembre 2016
Annonce:

image AQWUn éleveur de vaches va chez son banquier pour obtenir un prêt afin d’acheter un taureau. Quelques jours plus tard, le banquier rencontre l’éleveur dans la rue et lui demande :
– Alors, comment va notre taureau ?
L’éleveur répond :
– Ben, pas terrible ! Je l’ai mis dans le pré avec toutes les génisses à saillir, et il n’a rien voulu leur faire.
Le banquier lui répond :
– Vous feriez mieux d’appeler le vétérinaire.
Encore quelques jours plus tard, le banquier rencontre l’éleveur à nouveau :
– Et comment va notre taureau maintenant ?
L’éleveur répond :
– Impeccable. Il a sailli toutes mes génisses, ensuite il est passé au dessus de la barrière, et maintenant il s’occupe des vaches du voisin.
Le banquier :
– Hé hé ! Et qu’est-ce que le vétérinaire lui a donné ?
L’éleveur répond :
– Il lui a donné des comprimés.
Le banquier :
– Quelle sorte de comprimés ?
L’éleveur répond:
– Je ne sais pas, mais ils ont le goût de la fraise.

SUIVANT
Annonce:
Annonce:
Des parents argentins appellent leur bébé « COVID » et font polémique | 18 août 2020
Alors que le Coronavirus a causé le décès de plus de 770.000 personnes dans le monde entier dont l’Argentine, un pays fortement touché par l’épidémie (plus de 6000 cas par jour en moyenne) et dont les citoyens sont extrêmement sensibles quant à ce sujet, un couple décide, en avril dernier, de nommer leur fils « Ciro Covid ». Et depuis, ils suscitent une vive polémique… Si vous êtes sur le point de devenir parents et vous ne savez pas comment appeler votre bébé, vous pouvez très bien faire comme Débora et Eduardo, des parents argentins, qui ont décidé de donner « Covid » comme deuxième ...
En savoir plus..
Fermer